• #PSDM - S03E03 - Kowa Bunga Bunga

    Czesc les gens !

    Je n'étais pas vraiment sûr de sortir un numéro de #PSDM ces temps-ci. Question de temps, de priorité aussi. De priorité surtout. Et puis en fouillant mes textes je suis tombé sur celui-ci que j'avais écrit à l'Eté 2015. J'avais d'abord penser à l'inclure sur le prochain album mais en vérité il n'avait rien à y faire. Il n'avait d'ailleurs rien à faire nulle part. Cependant il continuait de me faire rire. Donc je me suis mis à fouiller mes instrus et finalement je suis tombé sur une dont je pense l'avoir déjà utilisé mais incapable de me rappeler où. Ca correspondait plus ou moins à l'ambiance alors je suis parti sur le projet ce même après-midi. Plus pour évacuer ce qui trainait. En y réfléchissant tout de même et en retravaillant ce que n'allait pas. Et au bout du compte on atterit avec ça.

     

    Paroles

    (J'ai) passé mon adolescence dans des fêtes pourries
    Dans lesquelles la chance ne m'a jamais souri
    Et sais-tu c'qui en elle, fut le plus ma gêne
    Qu'il y'avait trop d'testostérone et pas assez d'œstrogène
    Le jeu en valait-il alors la chandelle
    Aucune idée, mais à ces soirées je suis resté fidèle
    Et les fûts de bières furent alors mes compagnes
    Et puis la Eristoff valait bien du Champagne
    Pas d'panique à descendre des bouteilles
    Des bouteilles, des bouteilles, des bouteilles depuis la veille
    Pas évident que j'l'ai voulu ainsi mais voilà c'qui s'passa
    Jusqu'au jour où fatalement mon cerveau s'cassa
    Laissant alors une place vide dans ma tête
    Détruit par les fêtes, de ce fait faut-il qu'j'm'inquiète
    Qu'importe j'ai fait comme bon me semblait
    Comblé par un un triple distillé d'bon blé
    Et si l'blé n'entrait pas j'le claquais quand même en liquide
    Tu sais bien qu'en moi j'dois avoir deux, trois cases vides
    Comme mes poches, mais pochtronnage hebdomadaire
    Clair qu'c'est mauvais qu'j'manque pas d'air
    Derrière la façade stoïque s'cachent trop d'bêtise
    Bien sur la première étant la tise
    Donc dans ma tête se tissent plein d'dégats
    Te l'ais-de déja dit ? à l'intérieur c'est un kowabunga-bunga

    De quoi j'me nourris ça devient malsain
    Le pire reste que je m'en lave les mains
    A abuser de pornos, pizzas et films de karaté
    Ma tête est un kowabunga-bunga en vérité

    J'ai passé mon adolescence à m'abreuver d'gonzo
    Des prods Pierre Woodman à du pire que low cost
    Pas sur qu'ce soit le mieux pour l'éducation
    Pas sur qu'ce soit sain comme passion
    Puis j'ai compris qu'c'était trop quand malgré l'accent russe
    Elle n'a pas fait suivre son "merci pour l'aide" d'un "tu veux qu'j'te suce?"
    Suspect l'attitude que j'pouvais avoir
    A croire que j'avais parfois des supers pouvoirs
    Mais j'étais pauvre; à la fois en fraiche et en arguments
    J'aurais voulu savoir comment faire autrement
    Malgré la tête rempli d'conneries par mes gars
    Par mégarde ils ont augmenté l'kowabunga bunga
    Faisant bugger ma life comme un streaming d'mauvaise qualité
    Et j'refuse de croire qu'ceci fut une fatalité
    Fallait-il que ça arrive ? qu'en dis-je ? que dalle
    J'vois aucune raison valable d'crier au scandale
    Même si oui j'avoue j'ai une dalle de chaire
    Et j'sens qu'cela va finir par m'couter cher
    J'ai cherché à m'défaire de cet appétit inopportun
    Pourtant j'pourrais tout faire pour un festin
    De fesses au teint hâlés, de seins fermes dressés
    Par ces images ma tête se trouve compressée
    C'est plus fort que moi comme à l'époque SEGA
    J'te l'ai dit à l'intérieur c'est un kowabunga bunga

    De quoi j'me nourris ça devient malsain
    Le pire reste que je m'en lave les mains
    A abuser de pornos, pizzas et films de karaté
    Ma tête est un kowabunga-bunga en vérité

    J'ai passé mon adolescence à me comporter comme tel
    Ma vie d'adulte à en garder les séquelles
    Et Dieu sait qu'elles peuvent être douloureuses
    Surtout quand tu vis une vie foireuse
    J'perds foi en tout c'que j'entreprends
    Pas l'impression d'évoluer depuis mes quatorze ans
    Garder une âme d'enfant ça peut être bien
    Mais rester un gamin sur le long terme ça craint
    J'ai un train d'retard sur les histoires qui m'entourent
    Vais-je finir par être obligé appeler au secours
    Si les secousses dans mon cortex surgissent sans cesse
    Ceci n'est en rien un aveu d'faiblesse
    Juste un vœu sincère d'arriver à mûrir
    Car si ma jeunesse fut cool, aujourd'hui prête-elle à rire ?
    Je n'arrête de repartir dans des délires juvéniles
    Me prenant pour un chevalier d'écailles et de vinyle
    Je ne nie pas par là le plaisir coupable qui s'y cache
    Mais à un âge de daron ça fait tâche
    Donc faut qu'je m'accroche au mic comme à un saï, un katana
    Quant au beat, j'my attache comme à une source de mana
    Or à abuser de pizzas, pornos et films de karaté
    Ma tête ressemble à un kowabung bunga en vérité
    Dans laquelle s'tissent un tas d'dégats
    J'te l'ai dit à l'intérieur c'est un kowabunga bunga

    De quoi j'me nourris ça devient malsain
    Le pire reste que je m'en lave les mains
    A abuser de pornos, pizzas et films de karaté
    Ma tête est un kowabunga-bunga en vérité

    De quoi j'me nourris ça devient malsain
    Le pire reste que je m'en lave les mains
    A abuser de pornos, pizzas et films de karaté
    Ma tête est un kowabunga-bunga en vérité

     

    Le texte date donc de 2015 du 22/23 Juillet pour être précis. Oui je l'avais pris en photo à l'époque pour montrer que ce n'est pas parce que j'étais parti pour le taf qu'il fallait que j'arrête d'écrire. Writers gonna write toussa, toussa.

    Kowa Bunga Bunga manuscrit

    Hormis supprimer le premier refrain qui devait servir d'intro rien n'a été remanié, si ce n'est pour des questions de rythmes afin de mieux coller à l'instru. Certaines des anecdotes évoquées sont vraies, d'autres ont été exagérées pour donner de la substance à toute cette histoire.

    Tout l'idée découle du jeu de mot qui donne son titre au morceau. Je trouvais que c'était quelque chose qui pouvait refléter mon état d'esprit. C'est donc ce thème que j'ai abordé. Encore une fois oui. Beaucoup de références aux Tortues Ninjas donc en particulier le dessin animé des années 90. Ce qui a certainement amené les autres références aux années 90 (SEGA principalement, même si je tournais sous SNES et GAME BOY, tiens d'ailleurs petit aparté sur ce même blog vous pouvez trouver un speedrun que j'ai fait sur... TMNT: Fall of the Foot Clan -GB- et non Tortues Ninja n'était pas mon DA préféré, c'était Captain Planet, mais ça devait bien être deuxième). Ensuite si vous faites attention à la façon que j'ai de poser certaine paroles vous entendrez des intonations qui sortent de chez MC Solaar. En particulier les morceaux "Bouge de là (part. 2)" (album: Qui sème le vent récolte le tempo)

    et puis "Séquelles" (album: Prose Combat) évidemment.

    Sinon j'ai fais une autre réf impossible à comprendre puisqu'il s'agit d'un clin d'œil à un ancien texte que j'avais écrit qui s'appelait "Trop fait" et que je n'ai publié ni en audio, ni même en texte. En revanche le "J'ai passé mon adolescence" n'a à l'origine aucune vocation à être une référence à "Tout n'est pas si facile" (album: Paris sous les bombes) du Suprême NTM, mais il se peut que cela soit inconscient. Ensuite je crois qu'il doit y avoir d'autres influences non volontaires mais juste naturelle. Je pense en particulier à Soprano/Psykatra et OrelSan/Casseurs Flowteurs. A brule pourpoint je ne saurais dire où, mais dans l'ambiance générale. 

    Ah et non celle là je ne l'a met pas sur RapGenius, du moins pas pour l'instant, car d'une part elle est un peu à part de d'autre part ce n'est pas difficile à comprendre. Je vous fourni juste quelques liens pour un peu expliciter le titre

    *Kowabunga/Cowabunga*

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tortues_Ninja_:_Les_Chevaliers_d%27écaille

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cowabunga

    *Bunga Bunga*

    http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/berlusconi/quand-ruby-raconte-ses-soirees-bunga-bunga-chez-berlusconi_326454.html

    http://www.atlantico.fr/decryptage/bunga-bunga-berlusconi-soirees-equivoques-sexe-rubygate-156454.html

     

    Musique

    Musicalement j'ai ressorti une instru sur laquelle j'avais commencé à travailler. Qu'il me semblait avoir déjà utilisé mais impossible de dire si oui ou non. La mélodie est réalisé avec le preset Harpsichord01 du Triple Oscillator de LMMS. Les kicks / snares / hats sont indépendants permettant une plus grande variation du drumkit. Et je me suis fait assez plaisir sur les effets pour pourvoir pousser le son un peu plus fort et ajouter de la basse.

    #7PSDM - S03E03 - Kowa Bunga Bunga

     

    La voix est prise sous Audacity ajouté au mix sous LMMS pour pouvoir mieux gérer les gains. La version *.mp3 (dispo et téléchargeable sur SoundCloud) a subi encore quelques traitements sous Audacity, principalement de la normalisation. Tandis que le son de la vidéo est le wav non retravaillé car plus simple pour le montage vidéo, fait sous ShotCut pour sa part.

     

    Voilà je crois que l'on a fait le tour. D'autres questions, n'hésitez pas à demander.

    A la prochaine (ou je dis prochaine pour ne pas donner de date car je n'ai fichtrement aucune idée de quand cela pourra-t-il être)

    Pokój !

    « #TBT - S03E02 - 1,2,3,4 Films [Expérience #05]#PSDM - S03E04 - Coeur A Vendre »
    Delicious

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :