• My name's Julian, and I'm a Movieaholic (Feb. Issue)

    Retour sur mon mois de Février dans les salles obscures, à bouffer un peu de tout et n'importe quoi sur pellicule (old school ouais).

    Silver Linings Playbook [Happiness Therapy (David O. Russell)]

        J'aime les rom-coms américaines et je n'ai pas honte de l'avouer. Mais quand on dépasse le stade de simple comédie comment pourrait-on y résister. J'ai eu un peu la même sensation à la sortie de la salle qu'après Crazy, Stupid, Love. D'ailleurs Ryan Gosling>Bradley Cooper, mais Jennifer Shrader Lackpowski-Lawrence (oui, enfin c'est pas encore officiel mais ça ne devrait tarder) >>> Emma Stone, mais celui qui m'a le plus surpris c'est Chris Tucker qui est excellent.

    ***Là j'ai enfin reçu ma carte LePass du Gaumont, mon cinéma principal, même s'il m'arrive d'en fréquenter d'autres.***

     

    Gangster Squad (Ruben Fleischer)

     Ca m'a semblé long, et au sortir du film j'étais incapable de me raconter l'histoire comme il faut, plutôt mauvais signe.

     

    Hitchcock (Sacha Gervasi)

        Comme dit précedemment Quentin Tarantino est mon réalisateur préféré. Or son réalisateur préféré est Brian DePalma, et DePalma n'a eu de cesse de rendre hommage à Hitchcock, je me devais donc d'aller voir ce film qui au final parle plus d'Alma Reville que d'Alfred Hitchcock. Drôle et instructif, je le conseille à tout le monde.

     

    Seven Psychopaths (Martin McDonagh)

        L'idée de départ était bonne, le film partait bien, puis il se perd en route, et c'est fort dommage. A retenir tout de même; l'excellent prestation de Christopher Walken.

     

    Gambit (Michael Hoffman)

        Remake certes, mais écrit par les frères Coen donc bonne caution. Film d'arnaque sympathique avec ce qu'il faut d'humour. Sans plus.

     

    Passion (Brian DePalma)

        Là il va falloir que je vois le film d'origine (Crimes d'Amour d'Alain Corneau) car cette histoire est tellement proche de l'univers de DePalma, qui donc est un réalisateur à qui je dois beaucoup, par transitivité, que je me demande sur quel matériau il a travaillé. Par contre les placement produits Apple mériteraient d'être plus discrets, parce qu'un dos de McBook, plein écran ça fait plus rire qu'autre chose.

     

    Lincoln (Steven Spielberg)

    Long certes, bavard certes, mais pas si ennuyeux que ce comment on me l'avait vendu. Et quelques pointes d'humour bienvenues, même de la part de Tommy Lee Jones qui est excellent.

     

    Les Misérables (Tom Hooper)

    Je n'avais vraiment pas prévu d'aller le voir, car un film chanté tout du long c'est un peu repoussant (j'aime les comédies musicales cependant, eg Hair est l'un de mes films préférés). Et ben finalement ça passe, à part Russell Crowe qui à l'air ridicule, surtout quand il répète son nom à chaque intervention. Attention Spoiler Alert niveau 1: Anne Hathaway a un screen-time réduit. Ma découverte du film en revanche; Samantha Barks.

     

    La Vraie Vie des Profs (Albert Pereira Lazaro)

    En fait j'y suis allé parce que j'avais accroché à Lascars, et parce qu'il y'a Audrey Fleurot dedans, mais ouais bon faut avouer ce film s'adresse plus au 8-14 ans en vérité. D'ailleurs c'est une petite comédie bien sympathique que je leur conseille. L'ambiance m'a un peu rappellé ce que l'on pouvait trouver dans Génial, Mes Parents Divorcent, que j'ai saigné gamin.

     

    Möbius (Eric Rochant)

    Quand on a à faire à un film français ambitieux comme cela, il faut aller le voir. Certes on se perd un peu au fil de l'intrigue politico-financière, où je suis stupide ce qui peut être une possibilité aussi, mais la relation entre les personnages est très bien travaillé. Et qu'est-ce qu'elle est belle Cecile De France, je l'avais jamais envisagé sous cet angle. Quant à Tim Roth, bien qu'il est un rôle pivot il n'est que très secondaire, c'est à noter.

     

    Les films que j'attends le plus de Mars: SpringBreakers (Harmony Korine), Oz: The Great & Powerful (Sam Raimi), This is 40 (Judd Apatow), The Place Beyond the Pines (Derek Cianfrance)

    « My name's Julian, and I'm a movieaholic (Jan. Issue)Trop Vrai Pour Etre Beau : FAQ »
    Delicious

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :